Pointeurs Apple : magic trackpad, magic mouse, mighty mouse

La bille de ma Mighty Mouse s’étant rapidement encrassé au-delà de tout nettoyage possible, j’étais passé à la Magic Mouse. Mais entre la configuration trop limitée et les gestes trop compliqués d’une seule main, j’ai fini par rebrancher une souris PC classique.

Quand un collègue m’a proposé d’essayer un Mighty Trackpad le temps d’un weekend, j’ai sauté sur l’occasion.

Installation et configuration

Pour associer le trackpad à l’ordinateur, il suffit de lancer le panneau de préférences « Trackpad« , cliquer sur le bouton « Détecter un trackpad bluetooth« , et d’allumer le trackpad en lui-même.

Si le panneau trackpad n’est pas disponible, comme c’était le cas sur mon iMac pourtant mis à jour en Snow Leopard, il faut installer la mise à jour Mighty Trackpad et Multi-Touch puis redémarrer.

Configuration et utilisation

La grande surface et l’inclinaison du trackpad sont agréables. Il résiste beaucoup au clic en revanche, et on peut préférer activer la première option : « toucher pour cliquer ». Inconvénient par contre, le clic se déclenche dès qu’on pose le doigt sur la surface.

Le scroll à 2 doigts et le clic droit en posant 2 doigts se font très facilement. Les gestes à 3 et 4 doigts en revanche sont moins habituels, et aucun geste ne permet de passer d’un espace à un autre…

Enfin, pour passer d’une application à une autre (équivalent de Pomme-tab) il faut :

  1. Brosser le trackpad avec 4 doigts
  2. Glisser à nouveau pour mettre l’icône en surbrillance
  3. Toucher pour activer l’application

J’utilise au moins aussi souvent la souris pour passer d’un espace à l’autre (j’ai associé le clic molette à Spaces), mais avec Magic Trackpad la manipulation est tellement longue et disruptive qu’on perd le fil, et qu’il vaut mieux attraper le clavier pour faire Pomme-tab.

Conclusion personnelle

Au-delà de la première (bonne) impression, je n’ai pas été convaincu par le Magic Trackpad. Comme pointeur, très bien, comme cliqueur, moyen, et pour tout le reste, inutile ou très mauvais. Dommage !

Si Apple pouvait simplement sortir une Mighty Mouse avec une bille qui ne s’encrasse pas, je ne demande pas plus ! Pour l’instant je me contente d’un mulot acheté 5€ il y a 5 ans…

Une réflexion au sujet de « Pointeurs Apple : magic trackpad, magic mouse, mighty mouse »

  1. Bonjour,

    J’ai eu le même problème de la bille encrassée avec la mighty mouse. J’avoue que cela m’a refroidi et j’ai vite abandonnée cette souris.

Les commentaires sont fermés.