Notes MiXiT 2018

Voici mes notes prises pendant MiXiT 2018. Entre les places limitées selon les salles et les conférences simultanées, chaque participane a une expérience bien différente. Une bien belle édition encore, assez semblable à la précédente en termes d'organisation, du coup mieux rôdée et bien cadrée. Des intervenant•es varié•es et des sujets intéressants. Merci à l'équipe !

C’est sans doute une habitude gardée de la Fac, en conférence j’aime bien prendre des notes, même si ça veut dire taper frénétiquement sur un clavier pendant 2 jours —et se trimbaler l’ordinateur ou la tablette.

Parfois j’écris “je” quand je reprend texto ce qu’a dit l’oratrice ou orateur, mais il faut comprendre que c’est la retranscription, pas forcément mon avis. :-)

Cultivating community: building powerful relationships by communicating with empathy — Sharon Steed @sharonsteed

Une femme, de couleur, et handicapée : j’imagine que l’équipe a choisi cette personne pour secouer l’assistance (malgré leurs efforts, majoritairement des hommes blancs trentenaires dont le plus gros handicap est d’être parfois myope…). C’est peut-être allé loin parce que même pour moi qui me considère quasi bilingue, suivre une présentation en anglais fortement entrecoupée de bégaiements, c’était difficile. Je loue l’effort mais je me demande ce que l’assistance en a retenu. En tout cas le message était fort et je suis heureux de cette décision.


Twitter is a fantastic tool. But chaotic, lots of interruptions. Not a great place for connections.

Kids around age 3 tend to stutter, but it goes away in general. Her parents were worried because it did not disappear naturally by age 5. After years of trying to hide it, now Sharon acknowledges that she stutters. Having a conversation about it, being transparent, allows going beyond. And importantly, being open about her handicap makes it possible for others to feel comfortable talking about their own vulnerabilities. Breaks the isolation, when people start sharing their own doubts and difficulties.

Started public speaking in 2014 to stop being hidden behind this problem. Became an empathy consultant. Empathy. Means being able to understand and relate to other people’s emotions. Alternate definition: that thing you have to do to not be an annoying ass. Difficult to define. Just like love. Love is great at first, but then it can derail.

As a noun, love is an idea. As a verb, it’s a choice. Same with empathy.

How to use empathy in conversations? Listening. Real listening is more than just being silent while the other person speaks. We have to show our interest. Maintain eye contact. Not looking around at phone, stuff, etc. Rephrase what has been said before barging in with our opinions. It’s much harder feeling/showing empathy when speaking. Much easier when listening.

Les ouvrages d’anticipation peuvent-ils changer le monde ? — Ariel Kyrou


  • Andy Rubon, le créateur d’Android, l’a bourré de références à Blade Runner, lui-même une adaptation du roman de Philip K Dick, Do androids dream of electronic sheep?
  • Larry Page, co-fondateur de Google, est persuadé qu’avoir accès à l’ensemble des connaissances directement dans le cerveau est une bonne chose.
  • Elon Musk, souvent comparé à Iron Man, est très inspiré par le cycle Fondation d’Asimov.
  • La Silicon Valley est très inspirée par la SF. Arthur C Clark, Asimov, étaient régulièrement invités pour leur point de vue. Les 3 lois de la robotique. William Gibson évidemment a également beaucoup inspiré, d’ailleurs le mot Cyberspace est de son invention.

Lectures recommandées :

  • Kim Stanley Robinson auteur de la trilogie Mars la rouge, Mars la bleue, Mars la verte. Roman de hard science.
  • Vernor Vinge - The Technological singularity.
  • Norman Spinrad - Jack Baron et l’éternité
  • Project Itoh - Harmony (des médicaments pour nettoyer notre ARN constamment)
  • Philip K Dick - Ubik (un type se fait poursuivre en justice par sa porte pour retard de paiement)
  • Alain Damasio - La zone du dehors

À suivre également, le Groupe Zanzibar Toxoplasma, Au bal des actifs (demain le travail). Minifeste. Groupe contenant Alain Damasio, qui prône la résistance au futur dystopique par le rêve et la science-fiction.

Publié le 15 juin 2018