Accessibilité et grands groupes (notes ParisWeb 2011)

Synthèse des mes notes prises pendant ParisWeb 2011.

Comment faire évoluer une galaxie de sites quand on est en infériorité numérique ? Retours d'expériences de Stéphane Deschamps, Orange Business Group, et de Arthur Rigaud, SNCF.

Synthèse des mes notes prises pendant ParisWeb 2011.

Comment faire évoluer une galaxie de sites quand on est en infériorité numérique ? Retours d’expériences de Stéphane Deschamps, Orange Business Group, et de Arthur Rigaud, SNCF.

Pourquoi s’efforce-t-on de créer des sites et applications accessibles ? Par éthique, par intérêt financier/communication, ou par obligation (légale ou valeur de l’entreprise)

Informer

  • Expliquer qui est concerné et dans quelles circonstances (certains tout le temps, mais potentiellement tout le monde suite à un accident, à la vue qui baisse, à l’utilisation d’un smartphone ou d’un ordinateur de cybercafé)
  • Montrer la valeur ajoutée de gestes simples
  • Indiquer l’impact que chacun peut avoir (chef projet pendant la rédaction du cahier des charges et du choix du prestataire, graphiste, développeur, rédacteur…)
  • Communiquer sur les améliorations : labellisation, conformité légale, retours clients, code réutilisable, évolutions plus simples à mettre en place…

Former

  • Lister les techniques pour mettre une alternative (attribut alt, title, contenu off-left, fallback dans une balise…)
  • Expliquer comment remplir l’alternative
  • Indiquer comment rendre un élément activable au clavier, et quels éléments utiliser pour ne pas avoir à rajouter tabindex
  • Montrer où trouver les informations et comment utiliser les composants accessibles déjà existants

Fusionner/Cacher

  • Montrer que les intérêts AXS rejoignent l’ergonomie, le référencement, les performances et le mobile
  • Intégrer les recommandations dans la charte
  • Signaler les erreurs d’AXS au même niveau que les erreurs de validation
  • Améliorer les composants réutilisés

Conclusion

Dans les grands groupes, l’accessibilité n’est pas une question de moyens mais de volonté et d’organisation.