Comprimer des bottes de paille pour l'isolation d'une maison

Les bottes de paille sont un isolant fantastique : biosourcé, peu cher, avec un excellent bilan carbone, et hyper-performant. Mais poru avant de les mettre en œuvre, dans les murs ou sous un toit, il faut les comprimer à 80-120kg du m3 pour atteindre les performances attendues d’une maison passive. Voici comment fabriquer un dispositif pour comprimer les bottes facilement.

J’ai appris à mettre en œuvre les bottes de paille lors d’une formation avec Emmanuel Deragne au centre Oïkos en 2019. Je n’avais pas pris le temps de mesurer précisément le modèle de « compresseur de bottes », et quand il a fallu en fabriquer un pour un chantier j’ai passé du temps à chercher comment faire au mieux. Voici donc les instructions pour vous aussi fabriquer facilement ce dispositif.

Matériel

  • Mètre ruban
  • Serre-joints/écarteur Irwin XP modèle 1250
  • Scie, marteau, clous et vis à bois
  • Planches (5 x 230 par 25 cm, épaisseur 2 à 3 cm)
  • Liteaux (3 à 5 cm de section)
  • Humidimètre (en stage nous utilisions le modèle Drabinsky)
  • Balance à crochet
  • Ficelle type 350

Dimensions

  1. Fabriquer une boîte de 52cm de large par 152cm de long (à l’intérieur). Les dimensions totales dépendent de l’épaisseur des planches. La boite doit être suffisamment forte pour supporter la pression verticale, particulièrement le haut (le bas sera posé contre le sol). Renforcer avec clous et vis pour être sûr.
  2. Pour alléger la boite, on peut faire un fond ajouré en ne mettant qu’une planche sur deux.
  3. Creuser dans le haut de la boite deux orifices de 2cm de large par 4cm de haut qui permettront de passer la tige des serre-joints, à environ 24cm du fond de la boite et 12cm des côtés.
  4. Marquer le bord de la boite tous les 5cm en partant du bas à l’intérieur.

Utilisation

  1. Mesurer l’humidité de la botte en biais à 3 endroits différents. Si une mesure est à plus de 20%, écarter la botte.
  2. Peser la botte.
  3. Mettre la botte dans la boite et la mesurer.
  4. Regarder sur l’abaque correspondant au taux d’humidité la longueur à partir de laquelle la botte sera assez dense. Exemple : pour une botte à 15% d’humidité pesant 10 kg et mesurant 115 cm, sa densité est de X. La densité recherchée pour l’utilisation en isolation est de X, il faut donc intervenir. La seule variable facile à modifier c’est la longueur, on va donc réduire la botte de X cm.

Les bottes de paille

  • Demander à un paysan de vous préparer des bottes de 90cm de long, comprimées au maximum de ce que sa machine peut faire, et à 20% maximum d’humidité. Elles coûtent environ 2€ la botte.
  • Faire livrer les bottes quand on a de quoi les protéger, pas avant! Il est quasi impossible de sécher une botte (la paille se gorge d’eau en profondeur), donc attention à ne pas trop anticiper ce poste.
  • Les bottes trop humides seront très utiles pour pailler/mulcher au jardin, gardez-les pour ça.
  • La paille résiste très bien au feu, mais seulement une fois qu’elle est enfermée dans un mur ou dans le toit. Sur le chantier, les brins de paille sont hyper inflammables, penser à balayer régulièrement et à ne pas fumer à proximité.
  • Éviter les bottes de grossistes, elles sont plus comprimées mais trop grandes et trop lourdes pour une mise en œuvre à la main. Mieux vaut s’économiser, donc s’éviter de manipuler des centaines de bottes pesant 25 kg chacune.
  • En France, la plupart des paysans ont des botteleuses assez âgées (les nouvelles machines produisent des roues), mais on me dit qu’en Belgique on peut trouver des bottes qualifiées pour la construction paille, à confirmer.
  • On peut prendre de la paille de riz voire de chanvre à la place du blé, mais attention qu’elles sont plus rugueuses et que les outils se désaffuteront plus vite.

Abaques

Une abaque, c’est un tableau avec le résultat d’un calcul, pour différentes valeurs. Ici, la masse volumique des bottes est proposée en fonction de 3 paramètres : leur humidité, leur poids, et leur longueur. Il est plus facile et rapide de retrouver le résultat que de le recalculer à chaque fois!

J’ai imprimé l’abaque masse volumique bottes de paille recto-verso et je l’ai fait plastifier, pour éviter qu’il ne soit déchiré ou détrempé. Bien pratique!