Gelée d'orties

En préparant un pesto d’orties, je me suis retrouvé avec une eau de trempage que je n’ai pas pu me résoudre à jeter. J’ai repensé à la gelée de romarin qu’on avait préparé pour Noël et je me suis dit qu’on pouvait reprendre le principe. Et ça marche !

Ingrédients

Pour 7-8 petits pots de confitures.

  • Une belle brassée de feuilles d’orties fraîches (300g d’orties environ)
  • 2,5 litre d’eau
  • 400g de sucre blond
  • 8g d’agar-agar
  • 5g d’extrait de vanille liquide

Préparation

  1. Débarrassez les feuilles des pollens, pucerons et autres indésirables, puis mettez-les dans un grand saladier avec l’eau.
  2. Avec une cuillère en bois, appuyez et agitez les feuilles pour que l’acide sorte, et laissez reposer un moment.
  3. Dans une grande casserole, versez l’eau de trempage à travers un tamis fin.
  4. Ajoutez le sucre, l’agar-agar et l’extrait de vanille, et portez à petite ébullition en remuant régulièrement pendant 20-30 minutes.
  5. Stérilisez vos bocaux : posez-les sur une grille, le couvercle à côté, et au four 10 minutes à 110°C (thermostat 3-4).
  6. Versez la préparation dans les bocaux, refermez-les et renversez-les sur un torchon le temps qu’ils refroidissent.

Notes

  • L’ortie existe depuis plusieurs milliers d’années, et elle est littéralement gavée de protéines (plus que dans le soja !), de vitamine B9, de vitamine C (plus que dans les oranges !), de fer (plus que dans la viande de bœuf !), de calcium (plus que dans les amandes !), et elle se défend sur le souffre et le zinc. Plein de bonnes raisons d’en manger ! Ou de s’en servir pour faire du shampooing, des masques, des tisanes contre le mal de dos, l’anémie…
  • Les orties sont riches en minéraux parce qu’elles captent tout, il ne faut les ramasser que dans des endroits propres. Et privilégier les feuilles en hauteur, qui ont moins de chance d’avoir du pipi de chien dessus.
  • Pour les ramasser sans se faire piquer, les gants de ski marchent bien. Pour s’amuser on peut tenter de pincer vite et fort la feuille, ou de l’attraper par-dessous, en la repliant comme un livre.
  • Avec les feuilles, on peut bien sûr faire une soupe ou une salade, ou même un délicieux pesto 🙂