Guacamole

Une sauce délicieuse prête en quelques minutes. J’en fais souvent, notamment quand j’ai un avocat à partager entre plusieurs personnes. À consommer sur du pain ou des galettes de maïs, pour tremper des bâtonnets de légumes, dans un sandwich…

Ingrédients

  • Un avocat bien mûr
  • Le jus d’un citron
  • 1 cuillerée à café de coriandre en poudre
  • 1 cuillerée à café de cumin en poudre
  • 1 cuillerée à café de paprika
  • Facultatif : une pincée de piment, de poivre, de mélange d’épices mexicains ou créoles, des miettes de tomate séchée, de l’oignon rouge haché finement, de l’origan…

Préparation

  1. Coupez l’avocat en 2, puis d’un coup sec plantez le tranchant de la lame dans le noyau et tournez pour le décrocher de la chair.
  2. Avec une cuillère, creusez la chair, mettez-la dans un joli bol assez large et écrasez-la avec une fourchette.
  3. Ajoutez les épices et la moitié du jus de citron, mélangez bien, et goûtez. Si nécessaire, complétez avec du jus de citron.

Notes

  • Le jus de citron est anti-oxydant, il évite que la préparation ne noircisse. C’est pas magique, au bout de 24h même au frigo la surface deviendra plus sombre. Ça ne change pas le goût, il suffit de mélanger pour avoir une belle surface à nouveau. Mais, pour cette raison, mieux vaut le préparer le jour même ou la veille au maximum.
  • Pas besoin de rajouter de yaourt ou de crème, ça rend le guacamole moins digeste et ça couvre le goût de l’avocat.
  • Pour un guacamole surprenant, remplacez les épices par du sucre ! Eh oui, l’avocat se marie très bien dans les préparations sucrées : cheesecake au citron vert, crèmes au chocolat, smoothies, tartes crues…
  • Pour savoir si un avocat est mûr, regardez au niveau de la tige : si c’est marron, c’est bon, si c’est blanc, c’est non. Un avocat pourri peut être dur au toucher, parce qu’il a séché.