Pesto maison aux noisettes et fanes de radis

Une recette simple qui permet de cuisiner les fanes de radis (ou de navets, ou épinards…) qui remplissent le panier de l’AMAP au printemps. Parfait pour déguster à l’apéro ou pour ne pas arriver les mains vides quand on est invité par surprise !

Matériel

  • Un mortier et son pilon
  • Un mixeur (j’utilise la lame en “S” du mien)

Ingrédients pour une belle botte de radis ou de navets

  • Les fanes d’une belle botte de radis frais et/ou ou de navets
  • 50g de noisettes
  • 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 1 petite cuillerée à café de gros sel
  • 1/2 cuillerée à café de poivre noir

Préparation

  1. Mettre les noisettes (entières) dans une poêle et les faire torréfier à feu moyen à vif (elles doivent brunir légèrement).
  2. Pendant ce temps, éplucher l’ail puis le broyer dans le mortier. Réserver (dans le bol du mixeur par exemple).
  3. Broyer le sel et le poivre dans le mortier.
  4. Retirer les noisettes de la poêle et les frotter entre elles pour retirer la peau, elle se détache plutôt bien après avoir été séchée. C’est difficile de tout retirer, s’il en reste ce n’est pas grave du tout.
  5. Broyer les noisettes dans le mortier avec le sel et le poivre.
  6. Laver et essorer les fanes (le pesto aux cailloux ça se conserve longtemps mais c’est mauvais pour les dents).
  7. Mixer les fanes, une poignée après l’autre pour ne pas fatiguer le moteur du mixeur. J’ajoute un peu d’huile pour que la lame tourne mieux.
  8. Ajouter les noisettes, le sel, le poivre, un peu d’huile si besoin, et mixer jusqu’à avoir une pâte vert clair qui ne contient plus trop de fibres (il en reste forcément, les fanes sont plus filandreuses que le basilic).
  9. Verser dans des bocaux et couvrir la surface d’huile sur 1/2 cm pour améliorer la conservation, et attendre quelques jours pour que l’ail ait eu le temps de s’adoucir.

Notes

  • Contrairement à ce qu’on pense, pesto n’est pas le petit nom du basilic mais vient du mot latin pour écraser, on le retrouve en italien (pestare = piler) et en anglais (pestle = mortier).
  • Le mélange noisettes torréfiées sel poivre et ail fait un excellent condiment pour les pâtes —ou même à tartiner seul.
  • J’ai gardé des pots de ce pesto plus d’un an au frigo sans qu’il ne s’abîme, il suffit de bien couvrir d’huile, comme faisaient les générations avant les réfrigérateurs !
  • On peut faire du pesto avec énormément de plantes, de fruits secs et d’épices. Laissez-vous guider par ce que vous avez sous la main et par votre inspiration ! Sans ail si vous souhaitez moins couvrir le goût des feuilles, avec une purée de fruits secs pour plus de crémeux, du piment pour un résultat relevé ou un sucrant pour quelque chose de plus grand-public… Quelques idées d’associations : épinards-amandes-échalotes, basilic-coriandre-pignons de pin, sauge-échalotes-citron…